L’APPRENTISSAGE

Depuis la création du Master MCE, l’apprentissage est une dimension incontournable de la pédagogie. Chaque année de nombreuses entreprises nous font confiance et contribuent à la formation de nos étudiants.

Les atouts de l’apprentissage vus par la direction de la formation

N

Pourquoi ?

Ce Master est conçu comme une passerelle entre une formation universitaire et l’exercice progressif de responsabilités professionnelles en entreprise dans le domaine de la communication, du marketing ou des études.

Acteurs

  • Un étudiant apprenti
  • Un maître d’apprentissage en entreprise
  • Un tuteur universitaire
  • Le CFA (http://formasup-paris.fr)

Rythme

  • Un mois intensif de cours en septembre
  • Une période d’alternance du mois d’octobre au mois de mars : du lundi au mercredi en entreprise et jeudi et vendredi à l’Université
  • Un voyage d’étude d’une semaine début avril
  • Une immersion complète en entreprise jusqu’en septembre

L'apprentissage en 4 points

L’apprentissage permet à l’entreprise de disposer d’un étudiant impliqué et motivé sur une longue période et dans des conditions bien plus avantageuses qu’un stage.

1. Un contrat de travail d’un type particulier

C’est un contrat de travail à durée déterminée associant une formation pratique en entreprise et un enseignement théorique au sein du Master Marketing et Communication des Entreprises. Sa durée est de 12 mois. L’étudiant doit être âgé de moins de 26 ans au début de l’apprentissage. Il est un salarié de l’entreprise : le temps consacré à la formation est considéré comme temps de travail. L’étudiant a obligation de présence aux cours programmés par le Master. Cette présence est vérifiée par le relevé de fiches de présence à chaque cours. Tout employeur peut conclure un contrat d’apprentissage.

2. Les avantages pour l’entreprise

Exonérations de charges sociales : l’employeur est totalement exonéré des cotisations salariales, et des cotisations patronales au titre des assurances sociales (assurance maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse, veuvage, accident du travail, allocations familiales). Il doit cependant verser les contributions patronales suivantes : assurance chômage, retraite complémentaire, FNAL, transport. Pour le calcul des seuils sociaux : l’apprenti ne fait pas partie des effectifs de l’entreprise. Aides à l’embauche : l’entreprise bénéficie d’aides versées par l’Etat.

3. Une contribution financière

La somme de 7 865 € est à verser à l’organisme gestionnaire du Master, le CFA FORMASUP, au titre des coûts de la formation. L’entreprise a la possibilité de régler cette somme en taxe d’apprentissage : par ce versement, l’entreprise devient partenaire du Master. Cet engagement financier fait l’objet d’un contrat signé entre l’entreprise et le CFA, appelé « convention de partenariat ».

4. La rémunération de l’apprenti

Elle se négocie entre l’entreprise et l’étudiant, le minimum légal étant de 61% du SMIC. (Pour donner une indication, les étudiants du Master Marketing et Communication des Entreprises perçoivent en moyenne une rémunération de l’ordre de 75 à 80 % du SMIC).

Besoin d'un renseignement ?

Contactez-nous

L'apprentissage : rémunération, contrat et bénéfices pour l'entreprise

En savoir plus